< Back

Panel : Fonds institutionnels (FR)

Speaker -

Claudia Yoka

Bio -

Diplômée en sciences sociales: option media et politique, Claudia Yoka est vite fascinée par
l&#39;univers particulier du cinéma africain, elle se lance dans un projet de film, en 2001, avec le
soutien d&#39;un producteur local ; Pari fou puisqu&#39;elle commence par un long métrage Brazza Blues
et découvre, malgré ses difficultés à terminer ce film, que c&#39;est le métier qu&#39;elle souhaite faire. Elle
se forme alors en making and marketing the short film à l&#39;Université de Californie à Los Angeles
et réalise le court métrage Circonstances atténuantes. Remarquée par le réalisateur
camerounais Bassek bah Khobio, ce dernier l&#39;encourage à réaliser un second film. Claudia
crée l&#39;association Clapcongo en aout 2002 pour la relance du cinéma congolais et aide les
cinéastes en herbe à se former en récoltant des fonds auprès des entreprises privées de la capitale.
Claudia devient ensuite l&#39;assistante du réalisateur sénégalais Moussa Touré sur ses deux films
documentaires Poussières de vie en 2002 et Nous sommes Nombreuses en 2003.
En 2003, elle fait son deuxième long métrage BOZOBA : Absurdités qui sera monté dans les
locaux de la production Terre Africaine à Yaoundé et le film sera retenu au Festival Ecrans Noirs
2003. Engagée pour la relance du cinéma dans son pays, Claudia s&#39;engage dans de nombreux
partenariats notamment avec l&#39;Institut Français pour la formation des jeunes cinéastes et dans
des co-productions à petits budgets. En 2007, elle tourne le moyen métrage Manigances qui sera
retenu dans la catégorie panorama au FESPACO 2007. En 2009, elle toi4ne son premier
documentaire Mères-Chefs sur la vie de trois femmes handicapées exerçant un commerce
informel entre Brazzaville et Kinshasa.
Le film remporte le Prix Sanza de la Mfoa à Brazzaville, le Prix TIFFA du leadership féminin à
Niamey et le film fera partie de l&#39;exposition Congo au Musée Royal de l&#39;Afrique Centrale de
Bruxelles de 2009 à 2010. Ce film a fait l&#39;objet d&#39;une étude sur le handicap à l&#39;université de
Louvain en Belgique et est cité dans la thèse d&#39;une étudiante en anthropologie sociale de l&#39;Université
de Cambridge. Malgré sa passion pour les images, Claudia renonce à faire des films parce qu&#39;elle
s&#39;inquiète du manque de financements conséquents pour un cinéma d&#39;Afrique centrale de qualité.
Elle se tourne vers l&#39;éducation, en 2010, en créant la première école américaine de son pays et
sera retenue par l&#39;Université de Harvard, aux USA, pour suivre plusieurs formations, notamment
New and Aspiring Leaders in Education et Women in Education Leadership. Mais, sa passion pour le
cinéma la rattrape et en 2013, Claudia crée le Festival du Film des Femmes Africaines TAZAMA
pour la lutte contre le cancer en Afrique et en hommage à sa mère. La première édition a lieu du
06 au 12 janvier 2014 à Brazzaville. Le Festival compte, à ce jour, six éditions dont une à Paris.
Reconnue pour son engagement, Claudia a assuré la présidence des Festivals suivants : Ecrans
Noirs de Yaoundé, Escales documentaires de Libreville, Festival International du Film Panafricain
de Cannes et le festival YAHRA de Yaoundé.

Company details -

Company's Name